Parabola

J’ai testé cette distribution, Parabola recommandée pas la Free Software Foundation basée sur Arch.

L’installation n’ est pas des plus facile. Après m’y être repris une ou deux fois, j’y suis arrivé. Il faut dire que je me suis guidé par différents tutoriels, parfois écrits pour Arch, qui sont ressemblants mais pas complètement. Ce qui est délicat c’est que je trouve très peu de documentation pour Parabola, souvent que en anglais et il faut se servir de la documentation de Arch qui elle est très complète et explicite.

des guides d’installation :

wiki.parabolagnulinux.org/Installation_Guide
Parabola/GNU Linux : une distribution 100% libre, presque 100% utilisable

 

Comme Arch, c’est une distribution en rolling-release, c’est à dire qu’elle est en « publication continue » contrairement à une « version », et met à jour automatiquement les dernières versions des logiciels.
J’ai utilisé l’image d’installation parabola- 2012.10.17-dual.iso
J’ai été surpris de découvrir après l’installation le dépôt [non-prism] qui propose d’enlever tout logiciel susceptible de violer sa vie privée et dons de se protéger de la surveillance des services secrets américains comme la NSA. J’ai rajouté ce dépôts avec un paquet qui s’appelle your-privacy qui va proposer de désinstaller tout paquet malveillant qui risque d’atteindre sa vie privée.

Mais malheureusement, je me suis rendu compte qu’en l’activant, je n’avais plus de navigateur de fichier nautilus pour mon bureau gnome et donc impossibilité de naviguer dans mes fichiers, d’ailleurs plus de fichiers non plus. J’ai donc retiré la paquet your-privacy, dommage. Je me rends compte que ce n’est vraiment pas facile d’être protégé, cela demande d’utiliser complètement différemment l’environnement de bureau ou je n’ai pas bien cherché comment résoudre cet obstacle, peut-être avec un autre navigateur de fichiers ?

En tout cas, elle est fonctionnelle et très belle ma parabola, je mets un peu de temps à découvrir comment l’utiliser pleinement, mais Arch est très documentée. Sauf que sur l’ordinateur où je l’ai installé, un i5 (4 processeurs), j’ai l’impression qu’elle demande beaucoup de ressources aux CPUs ( aux processeurs), peut-être y a-t-il un règlage pour y remédier, je vais tenter de trouver.

Capture-du-2014-02-21-141430-300x240


eran_parabola-300x239

Capture-du-2014-02-19-123026-300x210

Capture-du-2014-02-19-123139-300x210

 

Dans ces captures d’écran, je vous montre le beau bureau de parabola,  avec un kernel 3.12.9.2-LIBRE, aussi je vous montre mes cpu qui n’en peuvent plus, mais j’ai peut-être trouvé pourquoi.

Le bureau Gnome a besoin d’activer le rendu 3D pour fonctionner et comme ma cartre graphique est une AMD pas bien supportée pour cela avec le pilote libre d’AMD/ATI, j’ai trop de ressources demandées aux processeurs. Je vais donc simplement tester de passer sur un bureau KDE ou je pourrai désactiver la 3D.  Dommage, car je trouvais très beau ce bureau Gnome, mais j’installerai Parabola sur un autre ordinateur plus libre, comme quoi il faut bien faire attention au matériel supporté par les pilotes libres, en regardant sur le site h-node par exemple.

A propos, une bonne idée pour tester son matériel avant d’installer Parabola est de télécharger l’image  parabola-2013.04.26-lxde-multi-dual.iso de cette distribution qui comprend une version live-cd avec un bureau très léger LDXE et qui, cerise sur le gâteau, est prévue pour fonctionner avec les deux architectures 32bits ou 64bits !

Je viens de tester, en effet avec KDE, j’ai pu enlever les effets de bureau et c’est nickel ! Par contre je n’ai pas trouvé kdm dans les paquets, mais c’est pas grave, je démarre avec le gestionnaire de connexion gdm, même je pense que vais utiliser Slim pour ne pas avoir de soucis. Explication içi.

Erreur de ma part, kdm était bien présent, mais il n’y a juste pas de paquet kdm. Il m’a suffit en console root de taper les commandes suivantes :


#systemctl stop gdm
#systemctl disable gdm
#systemctl enable kdm 

Et je redémarre avec le gestionnaire de connexion kdm !

Une particularité est le navigateur internet icecat, qui est un fork de iceweasel ou firefox en plus libre. Sinon, je découvre la magie de l’utilisation d’Arch. Malheureusement, Parabola n’est pas beaucoup traduite en français mais on peut se référer à Archlinux.fr et à son wiki pour trouver toute la documentation très détaillée. En tout cas c’est une distribution 100% libre, très chouette et très engagée dans les libertés ! Merci aux developpeurs chiliens qui la developpe, en espérant qu’elle se françisera un peu.

Des captures d’écran avec kde

capture-décran1-300x240

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *